Gitex Africa, un événement annuel au Maroc

La toute première édition de Gitex Africa a été lancée ce mercredi 31 mai à Marrakech. L’événement, organisé par le gouvernement marocain dirigé par Aziz Akhannouch, a vu la participation de plus de 900 startups, de plus de 250 intervenants et de plus de 100 représentants gouvernementaux.

Dans son discours d’ouverture, Akhannouch a souligné que l’Afrique était un « terrain fertile pour les professions de la technologie ». Il a exprimé son espoir que cet événement serve de plateforme pour que le continent émerge comme un marché principal pour les services numériques et les produits technologiques. De plus, il a insisté sur le potentiel du continent à devenir un producteur dans ce secteur tourné vers l’avenir.

Akhannouch a également souligné le potentiel du secteur de la technologie et de la numérisation comme catalyseur du développement économique en Afrique. Il a attiré l’attention sur les succès du continent, y compris l’émergence de plusieurs licornes africaines.

Ghita Mezzour, ministre de la Transition numérique et de la Réforme administrative, a annoncé que Gitex Africa deviendra désormais un événement annuel. La décision d’organiser l’événement au Maroc était basée sur la confiance des organisateurs dans les capacités du Maroc et les opportunités pour le développement de l’économie numérique au Maroc et en Afrique.

La principale force du Maroc dans ce secteur réside dans le vivier de compétences que possède le royaume. La ministre a attiré l’attention sur la stratégie de transition numérique actuellement en cours d’élaboration dans son ministère. Une tournée de consultation a été menée dans les douze régions du Maroc pour cette stratégie très attendue, qui devrait répondre aux différents défis posés par le secteur pour le Maroc.

Gitex Africa est déjà considéré comme le plus grand événement technologique en Afrique, à l’instar de son aîné, Gitex Global, le plus grand événement technologique du monde organisé à Dubaï. Les Émirats arabes unis, partenaires dans l’organisation de cet événement, étaient représentés par le ministre d’État à l’Intelligence artificielle, à l’Économie numérique et aux Applications de travail à distance, Omar Sultan Al Olama.

Al Olama a précisé que le Maroc était un « choix naturel pour l’établissement de Gitex en Afrique, car le royaume représente un modèle de développement pour les pays africains dans divers domaines ». Il a également exprimé sa conviction que l’Afrique a une opportunité significative pour accélérer son développement grâce à la numérisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Press ESC to close